Le matin, je décide d'aller à Ao Nang, une petite station balnéaire à proximité de Krabi, toujours au Sud-Ouest de la Thaïlande. Et pour  m’y rendre tout en agrémentant ma journée en découvertes et explorations, je m’inscris à un tour qui m’emmène à Koh Khai Nok island, puis sur les îles Koh Phi Phi. Car depuis Koh Phi Phi Don qui est habitée, et qui bénéficie d’infrastructures portuaires, je peux alors prendre un autre bateau afin de rallier Ao Nang, ce qui me permet en somme de rejoindre le continent en fin d’après-midi sans perdre une journée de transport.

P1290689

Plateforme supérieure du bateau depuis laquelle nous avons une vue superbe sur les alentours

Je commence donc ma journée avec les îles Khai, célèbres ici pour la forte proportion de poissons tropicaux qui bordent le rivage sur toute la longueur du lagon bleu turquoise. Du coup, une fois le bateau amarré, je me munis rapidement d’un équipement de snorkling, et je passe alors une bonne heure à nourrir les poissons avec des boulettes de pain de mie, gracieusement offertes par l’équipe organisatrice. Je passe alors vraiment un très bon moment, car la météo est belle, l'eau est limpide, et j’ai même parfois la sensation d’être dans un aquarium tellement la quantité de poissons est importante. D’ailleurs, on peut même facilement les toucher, ce qui est assez incroyable ! Seul bémol tout de même, la quantité de touristes, qui est aussi très importante, sans doute parce que les îles Khai sont d’assez petite taille, ce qui peut expliquer en partie qu’on se trouve assez rapidement serrés les uns contre les autres dans l’eau en haute saison.

 P1290672

Khai Islands derrière moi

P1290659

P1290664

Plage sur laquelle nous avons amarré, le lagon se situe derrière le petit monticule à droite

P1290666

Khai1(2)

Pour avoir une petite idée de ce que je vois dans l'eau avec mon masque !!!! Génial, non ?

Après cet épisode, nous remontons à bord du bateau pour déjeuner (le repas est inclus dans le tour), et c’est alors qu’une violente averse vient nous frapper de plein fouet sur la plateforme supérieure du bateau... Il faut alors vite se réfugier dans les aménagements intérieurs, et encore une fois, assez nombreux à bord, nous nous trouvons alors un peu serrés… Il faut dire que la météo est très changeante en Thaïlande et lorsque nous voyons quelques nuages dans le ciel, il n’est pas rare qu’ils couvrent rapidement la zone et qu’il se mette ensuite à pleuvoir de manière abondante… Heureusement, ces pluies sont souvent d’assez courte durée et cette fois-ci, après m’être abrité le temps du déluge, je suis alors très heureux de ressortir en découvrant un soleil radieux à l’extérieur… Tant mieux, car c’est à ce moment-là que nous arrivons à Koh Phi Phi ! Koh Phi Phi, qui est un archipel qui figure parmi les plus hauts lieux de la plongée sous-marine, mais qui est aussi et surtout un lieu réputé pour ses vertigineuses falaises calcaires qui ont rendu le lieu hautement touristique.

P1290720

Arrivée à Kho Phi Phi Ley - Maya Bay depuis l'extérieur

P1290723

Plage de Maya Bay à l'horizon

Koh Phi Phi Ley, la plus petite des deux îles, mais aussi la plus célèbre - bien qu'elle soit inhabitée – puisqu’il est dit qu’elle possède des paysages considérés comme faisant parti des plus beaux au monde ! A ce titre, elle a d’ailleurs été choisie comme le cadre du film « La Plage », tourné sur le site de Maya-Bay en 2000 avec Leonardo DiCaprio, Guillaume Canet et Virginie Ledoyen notamment. Maya Bay, LE site paradisiaque par excellence, et sans surprise, c’est donc ici que rêvent d’aller la plupart des touristes qui viennent découvrir les îles du Sud de la Thaïlande. Je ne pouvais donc pas quitter le pays sans découvrir par moi-même la beauté de ce lieu à la réputation idyllique. Pour cette raison, je me réjouis donc sans peine lorsque notre bateau jette l’ancre à l’intérieur de Maya Bay même si nous n'irons pas jusqu'à la plage (non incluse dans l'excursion).

 P1290730

Bateau de plaisance

P1290736

P1290738

Nous avons jeté l'ancre à côté de l'entrée de Maya Bay, à quelques dizaines de mètres d'une des collines qui, de par ses formes, fait le succès du lieu . Du coup beaucoup d'autres bateaux viennent quotidiennement ici

P1290745

Plage de Maya Bay au fond

Je peux alors prendre de splendides clichés photos du site puis poursuivre mon exploration marine ici avec un équipement de snorkling. Pour info, il n’est pas prévu au programme de faire de la plongée sous marine malgré la réputation du lieu et je me contente donc largement d’une exploration superficielle de la baie en observant les nombreux poissons à la surface de l’eau. Pour ceux que ça intéresse, il faut s'inscrire dans un tour particulier et disposer d’un diplôme de plongée (ce qui n’est pas mon cas de toute façon). Mais, avec ou sans plongée, je dois dire que j’ai passé une journée fantastique et je recommande très largement ce tour à tout le monde car malgré la foule de touristes sur place, l’excursion est très agréable, et les paysages sont vraiment à couper le souffle, sans compter que les lagons regorgent de jolis petits poissons exotiques que l’on peut facilement observer !

 Après ce moment magique, nous repartons alors sur l’autre île de l’archipel : Koh Phi Phi Don, qui est habitée, et qui propose des hébergements pour les touristes.

 P1290778

P1290806

Arrivée à Koh Phi Phi Don

P1290808

Zone portuaire de Koh Phi Phi

Pour ma part, à peine sorti du bateau, j’achète un nouveau billet pour Ao Nang, et je monte à bord d’une nouvelle embarcation. J’ai de la chance car l’itinéraire maritime que nous empruntons pour nous rendre à Ao Nang est lui aussi magnifique, avec notamment de nombreuses petites îles disséminées un peu partout dans l'océan, épousant même parfois des formes insolites. J'ai alors conscience du privilège qui m'est offert de pouvoir observer des paysages si extraordinaires défiler devant mes yeux ébahis.

P1290822

P1290833

P1290837

P1290815

P1290830

Chicken Island à l'horizon

P1290859

P1290863

P1290870

Railey Beach, à quelques encâblures de Ao Nang, quelques touristes à bord du bateau descendent ici

P1290871

P1290880

Embarcation qui vient chercher les touristes sur le bateau et les déposer à Railey

P1290883

Magnifique panorama typique des îles de la Thaïlande du Sud, avec le drapeau thaïlandais flottant au vent !

P1290889

P1290914

Port de plaisance d'Ao Nang

P1290910

Arrivée à Ao Nang

P1290913

Coucher de soleil à notre arrivée

 A mon arrivée, je décharge ensuite mes affaires, je monte à bord d’une navette, et je me rends au centre-ville. En chemin, je vois alors beaucoup de gens qui ont déjà réservé leur hôtel descendre au fur et à mesure du bus… De mon côté, je me dis qu’il va falloir trouver quelque chose rapidement au risque de me trouver dans une sale situation… Une fois dehors, je passe donc en revue tous les hôtels bons marchés du centre-ville. Je n’ai alors pas trop de réussite, parce que d’une part, la plupart des hôtels sont assez chers et surtout ceux qui sont abordables n’ont plus de chambres disponibles pour moi… Enfin, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même puisque nos sommes en haute saison, et je n'ai pas réservé quoi que ce soit… Et c'est en cherchant un toit pour la nuit que je fais alors la connaissance de Nikita, un  backpacker russe (ce qui n’est pas fréquent), qui cherche lui aussi un hôtel bon marché. En tant que backpackers, je dois dire que nous nous reconnaissons facilement parmi la nuée de touristes en ville, grâce à notre look de baroudeur en premier lieu, mais aussi et surtout avec le gros sac à dos que nous portons péniblement sur nos épaules, accompagné souvent de son corollaire : un sac à dos plus petit que nous tenons à l'avant pour disposer des objets importants à portée de main ! Après avoir constaté chacun de notre côté, la difficulté que nous éprouvions pour trouver une guest-house en centre-ville, nous décidons de prolonger la recherche d'un logement ensemble, ce qui peut nous permettre de diminuer les prix notamment. La rencontre avec Nikita est donc assez schématique de ce qui se passe pour moi après tous ces mois de voyage, c'est à dire que je fais maintenant assez naturellement confiance aux autres backpackers que je rencontre sur mon chemin. Cela dit, je précise que je suis toujours prudent, et que j'évite soigneusement les personnes un peu louches, me fiant plutôt à mon feeling !

Bref, après avoir essuyé ensemble de nouveau quelques refus de la part des hôtels, nous finissons par nous excentrer du centre d’Ao Nang et nous trouvons alors une auberge sympa qui nous propose une petite habitation à un prix correct. Après avoir un petit peu négocié, nous sommes alors contents de pouvoir enfin poser nos valises et souffler.

P1300013

Paysage tropical magnifique en guise de jardin !

P1300016

Notre petite habitation pour deux nuits à Ao Nang. L'attente valait son pesant d'or !

 Ensuite, en début de soirée, par hasard, nous faisons connaissance avec Elena, une autre russe, qui est guide touristique (pour les russes) dans la région de Krabi. Elle possède un anglais impeccable et nous discutons alors ensemble un moment, échangeant sur nos tribulations en Asie du Sud-Est notamment, ce qui fut un moment assez sympathique. Par la suite, nous devons malheureusement la quitter pour la soirée afin d’explorer la ville, car de son côté, travaillant le lendemain, elle n'est pas disponible. Pour le repas du soir, avec Nikita, nous nous arrêtons au stand d'un marchand ambulant qui semble avoir du succès dans la rue principale. Malgré mes réticences à cause de tous les relents et odeurs de nourriture thaïlandaise qui parfument la rue et que je ne supporte pas, je commande tout de même des nouilles, qui ne sont pas chères. A tord ! Car le goût trop sucré de la sauce thaï qu’ils conjuguent à tous leurs plats aura raison de mon appétit comme je l’avais pressenti… La faim me reprenant un peu plus tard, je m’offre alors un vrai plat thaïlandais dans un bon restaurant : un barracuda aux amandes ! J’ai beaucoup aimé leur recette, même si encore une fois, ils ont mis un peu trop de cette sauce que j'exècre... Bref, après ce bon petit repas, je retrouve Nikita qui était allé chez le coiffeur, et nous allons ensuite ensemble dans un excellent pub dans lequel nous restons un bon moment à discuter avec un mini-concert reggae en fond sonore. Puis enfin, après minuit, nous terminons cette belle soirée en contemplant le roulis des vagues de l’océan sur la plage avec une belle lune scintillante. What else ?